Tuesday, August 18, 2009

This Time We Mean It?

Well, at least according to "un proche collaborateur de M. Ignatieff, qui a requis l'anonymat", "une autre source libérale", and "un stratège libéral".

Les libéraux veulent provoquer des élections

(Ottawa) Les libéraux de Michael Ignatieff n'ont plus qu'une chose en tête à l'approche de la rentrée parlementaire: renverser le gouvernement conservateur. À moins d'un revirement majeur, les libéraux profiteront de la journée de l'opposition qui leur sera accordée fin septembre pour déposer une motion de censure envers le gouvernement Harper afin de provoquer des élections à l'automne.

Si les libéraux obtiennent l'appui du Bloc québécois et du NPD, ce qui semble acquis à en juger par les déclarations du chef bloquiste, Gilles Duceppe, et du leader du NPD, Jack Layton, des élections auraient lieu le lundi 9 novembre. Il s'agirait du quatrième scrutin en cinq ans et du deuxième en douze mois.

For equally credible speculation, there's always this.

Labels: ,

4 Comments:

  • So who will win the Liberal leadership in 2010?

    By Anonymous realist, at 1:33 AM  

  • I agree with you 100% on Joel-Denis Bellavance's credibility. I wouldn't be surprised to learn that he is on Harper's list for a possible Senate appointment.

    By Blogger Loraine Lamontagne, at 6:09 AM  

  • I love the psychic article. Especially the part about a "stranger" becoming Prime Minister. So does that mean Jack or Gille are going to get their chance to be PM or dare I say it ... Elizabeth May?

    By Anonymous Anonymous, at 9:39 AM  

  • Maybe the "stranger" refers to Michael Ignatieff. You know "just visiting" and all that jazz,

    By Anonymous Anonymous, at 10:12 AM  

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home